Flux-info.fr
Accueil


 | Contact
 
Recettes de cuisine: Rechercher

Cabane d'automne du Pied de Cochon 2014

Cette année, j'ai eu la chance d'accompagner Joël et sa gang à la cabane d'automne du Pied de Cochon. J'étais déjà allée deux fois à la cabane à sucre mais je n'avais jamais essayé la version automnale. Les années précédentes, on m'a dit que le menu était orienté autour des pommes et de la courge mais cette année, le concept était légèrement différent et notre serveuse nous a expliqué que le but était d'utiliser les produits des producteurs de la région. Chacun des plats contenaient donc, tenez-vous bien, des légumes ou des fruits ! Habituellement, le menu de la Cabane est très orienté sur la viande et les légumes y sont rares. Cette fois-ci nous avons eu droit à une belle variété très bien intégrée dans les plats. À la fin du repas, malgré les portions gargantuesques habituelles, nous ne nous sentions pas aussi prêts à éclater qu'à l'habitude. Bref, chapeau pour l'utilisation des produits régionaux maraîchers et longue vie à la cabane !Nous avons débuté le tout avec un drink. Pour ma part, j'ai choisi le daiquiri à la poire et aux épices. Il y avait vraisemblablement une bonne quantité de poire en purée dans celui-ci car on la goûtait très bien. C'était absolument délicieux ! Plusieurs autres choix de boissons alcoolisées ou non s'offrent à vous dont un cidre aux pommes avec bleuets, un gin melon et une slush orange et prune.Arrivent ensuite les entrées. On débute avec une sublime crème de tomates servie dans une énorme conserve au nom du Pied de Cochon. La crème est épaisse et goûteuse. Rien à voir avec la version du commerce. Je l'ai tellement aimé que j'en ai pris deux fois ! Pensez à amener des plats hermétiques pour ramener la soupe car celle-ci est servie en très grande quantité.Pour accompagner la crème de tomate, on a droit à des pains briochés garnis d'un énorme saucisson fumé moelleux lui-même truffé de fromage Migneron, le tout cuit dans une conserve. Le pain est délicieux, tout autant que le saucisson, et le fromage bien chaud s'écoule de partout dans celui-ci. Wow wow wow ! Quelle belle idée !Viennent ensuite d'énormes huîtres DD provenant de Vancouver. Elles sont garnies d'une crème de maïs maison (style polenta crémeuse), de deux cubes de foie gras et recouvertes d'un morceau de croûte à tarte. Encore une belle idée, une huître en croûte ! J'ai l'impression de me répéter mais c'était absolument délicieux encore une fois.Un petit plateau de rouleaux printaniers au carpaccio de boeuf nous a été présenté. Les rouleaux étaient somme toute classique (vermicelles, laitue, petits légumes crus) et semblaient contenir une sauce à l'arachide. On ne goûtait pas tellement le boeuf. Pour ma part j'ai bien aimé car je suis fan des rouleaux printaniers mais disons que ce plat était moins extravagant que les autres.Aussi étonnant que celà puisse paraître, nous avons eu droit à un excellent plat de pâtes au brocoli et... au tofu maison PDC ! Celui-ci était très moelleux. En fan de tofu que je suis, j'étais surprise mais surtout heureuse d'en retrouver sur le menu. C'est un plat que j'ai beaucoup apprécié. Il avait une belle texture, plein de saveurs et était comme toute assez léger. Belle réussite !Second plat de pâte : cannelloni à l'encre de seiche avec mousse ricotta esturgeon et sauce crémeuse au pesto. Juste hallucinant. La garniture à l'esturgeon était fantastique, bien moelleuse, bien assaisonnée, j'aurais mangé le plat en entier !Pour terminer le service, nous avec eu droit à une tête de chou-fleur rôti garni d'un paquet d'aromates (je me souviens des câpres et possiblement du bacon, mais il y avait plein d'autres trucs) et servi avec des croquettes de ris de veau. La dernière fois que j'avais mangé du ris de veau à la cabane, je n'avais pas tellement aimé car il avait un goût prononcé d'abat. J'ai regoûté cette fois-ci. La viande était plus cuite que la dernière fois, ne goûtait pas les abats et avait une super texture crémeuse. Par contre, ça goûtait trop la friture pour moi. J'ai toutefois adoré le chou-fleur.Rendu à ce stade-ci, naïve comme je suis, j'ai pensé qu'on était rendu au dessert. Pourtant, je n'en suis pas à ma première expérience "Martin Picard". Les autres ont ri de moi en me disant que c'était juste les entrées qui venaient de se terminer et que les pièces de viande s'en venaient ! Heureusement, nous avons eu de longues minutes avant l'arrivée de la viande, ce qui nous a permis de faire un peu de place. Ouf !Arrive d'abord le rôti de porc aux pommes et à la moutarde, cuit à la perfection et tranché devant nous. Il était servi sur un lit de carottes et, si je me souviens bien, de purée de rutabaga. Je crois que c'est aussi dans ce plat qu'on trouvait des cubes de foie et possiblement d'autres abats. Pas besoin de vous dire que le rôti était malade et est parti dans le temps de le dire. N'étant pas une fan de foie, j'ai tout de même goûté et je dois avouer qu'il était bien apprêté car la saveur du foie n'était pas trop présente. Si vous êtes fans, à mon avis vous aimerez.Pour accompagner le rôti, on nous sert une énorme couronne de pain de viande. Rien à voir avec celui de votre mère. On y retrouve du porc déchiqueté sous toutes ses formes incluant du jambon et le tout emballé dans des tranches de bacon. Le pain de viande était servi avec des haricots verts et des champignons. C'était un plat très costaud, plutôt salé, mais somme toute intéressant.Dernier plat salé mais non le moindre : une tajine avec un maquereau entier et une tresse de merguez de boeuf servis sur un lit de légumes fondants style ratatouille. Ce plat avait l'air d'une bouette mais croyez-moi, il était simplement merveilleux. Le genre de plat qui me donne les yeux ronds et qui me fait dire à la première bouchée "C'est tellllement boooon !". Ouais, ce plat là :) N'hésitez pas à plonger dedans !Fin des plats salés. Au début du repas, notre serveuse nous avait annoncé cinq desserts. Et moi de m'écrier "CINQ desserts !?!?!?". Rien de moins. Ceux-ci étaient grandement attendus.On débute avec un vacherin (pas le fromage !), un dessert glacé étagé contenant un petit fond de gâteau surmonté de crème glacée vanille puis de sorbet à la prune, le tout garni d'une meringue cassante à la prune. Hallucinant, encore une fois. Nous n'avions pas le choix de le manger en premier et en entier étant donné la nature de la chose. Personne ne s'est fait prier !Par la suite, quatuor de tartes en croûtes feuilletées ! Une tarte aux fraises, un trottoir pomme, poire et prune, une tarte garnie de flan et de poires pochées et une tarte chocolat bleuet. La tarte aux fraises et le trottoir étaient très classiques, bien fruité, bien croustillant, délicieux quoi ! La tarte au flan et aux poires était plus subtile alors que la tarte chocolat et bleuets était intense en chocolat, on ne goûtait pratiquement pas les bleuets (ce n'est pas une plainte ici !) et le chocolat était ultra crémeux. Vraiment les desserts étaient à couper le souffle. Chapeau à la pâtissière !Pour terminer le repas en beauté et profiter de la superbe journée à laquelle nous avions droit, nous avons pris une marche dans la forêt pour aller voir les cochons. Ils sont toujours aussi beaux... et aussi bons !
 


 
Accès à la recette   Page précédente

Recettes similaires:


Tarte au chocolat et aux bleuets sauvage de la cabane du Pied de cochon et 5 ans de blogue...

Déjà le mois de mars et, pourtant, on se croirait encore en janvier ce matin... Déjà la fin de la semaine de relâche pendant laquelle je me suis, entre autres, relâchée! En fouillant dans mes billets, vous savez ce que je viens de réaliser??? Ça fait déjà un peu plus de cinq ans que je tiens ce blogue! Comme je suis un peu nostalgique ces derniers temps, je poursuis dans ma lancée. Il y a cinq ans, quand je me suis lancée dans cette aventure "bloguesque", je l'ai fait parce
 


 

Croquant pied de cochon - 1 - Recettes de Croquant pied de cochon.

Des centaines de recettes de Croquant pied de cochon à faire chez vous. Cuisine traditionnelle, exotique, régionale, festive... Découvrez comment cuisiner les Croquant pied de cochon et passer pour un chef avec les recettes de cuisine
 


 

Pouding chômeur du Pied de Cochon

Je fais toujours la même recette deque j'adore, mais j'avais tout de même envie d'un petit changement hier. J'avais déjà testé il y a quelques années cette recette dénichée chez la superet j'avais bien aimé. Ce pouding est différent car il est composé de crème et c'est ce qui lui donne son côté plus onctueux. J'étais curieuse de savoir si c'était vraiment la meilleure recette de pouding chômeur et bien je peux vous dire qu'elle n'arrive
 


 

Pied de cochon à la pomme et au gingembre - Piment oiseau

-     Nous sommes déjà fin novembre, mois des produits tripiers, et je ne vous ai toujours pas proposé de recette d'abats
 


 

Tarte au chocolat et aux bleuets sauvages du Pied de Cochon

Bien que je sois native de la Rive-Nord de Montréal, je vis depuis près de 10 ans dans ce que j'appelle mon "petit Nord". Ici, c'est le paradis du bleuet et la cueillette, c'est définitivement une activité que ma famille et moi adorons. Chaque été, nous partons à la découverte de nouveaux sites de cueillette et nous en congelons une bonne quantité. Ainsi, quand j'ai vu passer la recette de cette tarte chez Kim, j'y ai vu l'opportunité d'utiliser mes bleuets
 


 

Risotto au fumet de langoustine, croustillant de pied de cochon, fenouil cru

Rien ne se perd, tout se transforme. Avec les carapaces et les têtes de langoustines ( celles de ce mets divin ), préparer d'abord un fond ou une bonne bisque (comme avec ce homard) . Réserver au frais pour un risotto . celui-ci était enrichi de
 


 

Panko et pied de cochon aux champignons, moutarde à l'ancienne - Et si c'était bon...

Cette recette a été plus longue a vous être servie que prévue car ma chapelure légère, si légère a déclenché une tempête, que dis-je, un ouragan. Le propre des ouragans étant de s'arrêter aussi vite qu'ils ont commencé, je reviens à mes pieds de
 


 

Huître canaille au pied de cochon, salicornes, poivron, lentilles - SAVEUR PASSION

J'ai pu dénicher quelques derniers poivrons qui dormaient sous serre à la ferme Bourchet , j'ai mis de côté histoire de garder un peu de soleil dans la cuisine. Bien m'en a pris, les poivrons rouges ont été bienvenus dans cette recette canaille
 


 

Le foie gras en cuisine - Deux options décadentes - recettes du Pied de Cochon, Montréal

Comme parfois, il fait bon ne pas être raisonnable (et qu'avoir des parents qui habitent près de Toulouse et arrivent les bras chargés de foie gras, ça aide!), voici trois suggestions totalement over-the-top et succulentes. Les trois sont adaptées du livre du Pied de Cochon, le fameux resto de Montréal dont je vous reparlerai très vite (un des plus beaux repas de cette année, teasing, teasing…Tarte au foie gras:Tout simple: Sur un fond de tarte de pâte feuilletée, étaler
 


 

Boudin fermier aux premières pommes d'automne du verger breton et sa purée à la tête de moine, suivie de la pêche à pied - Bon Ap chez Mamounette

  Ah le boudin ! Pas d'amateurs ou peu et pourtant c'est vraiment très bon surtout quand il est cuit naturellement sans trop