Flux-info.fr
Accueil


 | Contact
 
Recettes de cuisine: Rechercher

Amérique du Nord, 5ème étape: Tadoussac et les baleines !

Lors de notre repas au Panache à Québec, nous avions demandé au sommelier pour goûter une spécialité locale,le vin de glace. Il nous avait proposé de le boire après le dessert, comme un digestif. 2 raisons à ceci : 1) l'acidité résiduelle de ce vin sucré n'est pas comparable et ce que nous faisons chez nous en vendanges tardives et 2), le prix des 2cl servis dans le verre reste assez élevé, mais ça se comprend quand on voit comme le vin est produit ! Nous avons donc dégusté un petit verre de ce fameux nectar et avons trouvé ce vin délicieux ! Il fallait aller voir ceci de plus près ! Après avoir vu les chutes de Montmorency, il suffit de prendre le pont qui enjambe le Saint-Laurent pour se retrouver surl'île d'Orléans, véritable jardin géant de Québec ! Manque de chance niveau météo ce jour-là, il pleut et fait gris, mais qu'importe, nous nous arrêtons au hasard dans une exploitation n viticole sur le début de notre route,le domaine de l'Isle de Bacchus…quel nom approprié ! Il faut savoir que le vignoble tire son nom de l'appellation donnée à l'île d'Orléans par Cartier en 1535 «Isle de Bacchus», vu l'abondance de vignes indigènes. Nous passons devant quelques pieds de vigne, on devine que le climat n'est pas le même que dans nos régions ! Petits pieds, vignes relativement basses, rien à voir avec ce que l'on a ici ! Nous sommes chaleureusement accueillis dans le magasin du vignoble et profitons de l'occasion pour déguster les vins produits sur place. Des vins blancs, rosés et rouges issus de cépages que je ne connaissais pas : Maréchal Foch, Sainte-Croix et Mitchurinets ou encore Vandal, Eona et Gelsenheim en blanc.  Le Vandalest d'ailleurs le cépage utilisé pour faire ce fameux vin de glace ! Il a un taux élevé de sucre, pousse aussi dans les climats froids, tout en maintenant un bon niveau d'acidité. La dame nous explique le processus de fabrication de ce vin hors norme qui commence en plein hiver, lorsque les températures sont tombées à -8°C plusieurs nuits d'affilée. Le raisin est récolté à ce moment-là, congelé naturellement et directement pressé (sans réchauffement). S'en écoule un liquide très concentré naturellement en sucre dû à la cryo-extraction naturelle exercée par le froid ! Imaginez le rendement : 3kg environ de raisins ne produiront qu'une bouteille de 375 millilitres de vin de glace ! D'où son prix élevé ! Une découverte vraiment surprenante en tout cas ! Suite du voyage par des routes quasi désertes, longeantles rives du Saint-Laurent! Notre destination estTadoussac, petit village réputé pour ses paysages et sesbaleines! Un endroit vraiment hors du commun, de toute beauté ! Nous avons passé des heures sur les rives du fleuve, devant un paysage à couper le souffle à observer les bélougas, baleines blanches, qui passent par-là ! Il faut profiter d'aller faire un tour sur le Saint-Laurent pour voir les différentes espèces de baleines qui sont dans le coin ! A nouveau pas de bol pour, la pire journée du voyage tombe sur la journée d'excursion en bateau…il fait très froid, les nuages sont bas, on ne voit presque rien…jusqu'au moment où, au loin, un jet d'eau annonce la suite !Une baleine à bosse qui ne montrera que le bout de sa dorsale, mais c'est déjà ça. Un peu plus loin, un petit rorqual et quelques bélougas pour terminer la balade !  Si vous êtes de passage dans cette région, je vous conseille vivementle Café Bohème pour manger ! Leur devise résume très bien leur philosophie : Bien manger, Bien boire, Bien vivre. Un petit restaurant situé au coeur de Tadoussac, avec une ambiance super agréable, du personnel très souriant et sympathique et une carte intéressante ! J'y ai dégusté un burger absolument splendide, accompagné d'une bière produite dans une micro-brasserie de la région ! Et que dire du cheesecake (gâteau au fromage sur place, pas d'anglicisme svp ;) ou la tarte au sirop d'érable….une vraie tuerie ! Un très bon moment passé dans cette superbe région avant de partir vers l'ouest pour suivre et remonter le Saguenay et son « fjord »…to be continued !Copyright ©: Mes photos et mes textes sont protégés par un contrat Creative Commons. Merci de lire les conditions et de les respecter !
 


 
Accès à la recette   Page précédente

Recettes similaires:


Amérique du Nord, 3ème étape: la Côte du Maine !

Après et, il était donc temps de partir « à l'aventure », ou du moins, en voiture dans des villes et villages dela côte du Maine pour commencer ! Histoire de ne pas vous perdre dès le début, voici un petit plan pour mieux vous situer ;)Des paysages très verts, beaucoup de verdure et des zones aquatiques nous attendaient tout au long de notre périple. Notre guide nous propose de sortir un peu de « l'autoroute » pour profiter des petits villages de pêcheurs. Nous suivons ce
 


 

Amérique du Nord, 4ème étape: Débuts au Canada (Québec) !

Après la superbe côte du Maine et ses paysages à couper le souffle, il était temps de partir vers le « gros » de notre voyage, leCanada!Première étape, cela pourrait s'appeler « au milieu de nulle part »….un tout petit village (je ne sais même pas si on peut appeler ça un village),Notre-Dame-des-Bois, situé non loin dulac Mégantic, tristement connu pour sa catastrophe ferroviaire en 2013 (wagons-citernes ont explosés en détruisant une partie de la
 


 

Amérique du Nord, 6ème et dernière étape: en route vers Montréal !

Dernier billet consacré à notre voyage en Amérique du Nord ! Après la beauté de la nature de Tadoussac, nous avons repris la route pour remonterle « fjord » du Saguenay, fleuve/rivière affluent du Saint-Laurent. A nouveau, une nature de toute beauté et des grandes étendues de forêt et parcs naturels ! Impossible de passer au Canada sans « déguster » (le mot est un peu fort) une spécialité locale, la fameusepoutine… Une portion de frites, recouvertes de fromage en grain
 


 

10 jours au nord de l’Amérique?????????10?? | tabimobi

Alors, je vis à Paris depuis 2 mois maintenant et j’ai enfin internet! Avant de poster des
 


 

Sal de Janvier d’ Hélène : 5ème étape. - Chez Mamigoz

Toujours pas de précision quant à la finalité du SAL d’Hélène, avec cette 5 ème étape. Tout juste quelques petits points d’ombre turquoise…. * Je vous prépare un magnifique cœur, que je vous proposerai très bientôt, en plusieurs fois, de façon à
 


 

L’Amérique, l’Amérique, quand elle nous donne des idées – Végéburger | Socca Cuisine

Régulièrement, j’accompagne mes amis dans des fast food. Je me contente de peu, forcément, et puis
 


 

L'Amérique, L'Amérique, je veux l'avoir... ou pas - La Fée Maison

Alors voila, après le pain de la saint valentin, voici ce que mon Homme m'a rapporté des États-Unis. Comme il n'était pas dans une
 


 

Le chien volé par Cause animale Nord a été rendu à son propriétaire - France 3 Nord Pas-de-Calais

Le Sans domicile fixe à qui Cause animale Nord avait volé un chien, s'est vu restituer par la police son animal ce
 


 

Des baleines à Mahajanga

Des baleines à Mahajanga Publié par : Liantsoa Date: 3 septembre 2015Les festivals de baleines, ce n'est pas seulement à Sainte-Marie. Depuis trois ans, on peut assister à cet événement à Mahajanga. Depuis toujours, on pensait que le festival des
 


 

Risque de submersion marine : crainte des élus du littoral du Nord avec le transfert de compétence - France 3 Nord Pas-de-Calais

Avec la montée des eaux due au réchauffement climatique, la zone de polders entre Calais, Saint-Omer et Dunkerque, située en dessous du niveau de la mer, est menacée à terme par la submersion marine. Le transfert de l'Etat aux collectivités de la gestion de ce risque inquiète