Flux-info.fr
Accueil


 | Contact
 
Recettes de cuisine: Rechercher

Hummingbird cake pour fêter dignement les 2 ans de la Bataillefood

Deux ans déjà. 24 mois que nous nous donnons rendez-vous le premier mercredi du mois pour partager nos recettes sur un thème donné. L'occasion à chaque fois de se dépasser, de repousser nos limites, d'aller explorer des contrées inconnues, mais toujours avec ce que nous sommes, avec nos propres fondamentaux culinaires. Et toujours dans un esprit joyeux et festif. Point de concurrence acharnée puisqu'il n'y a rien à gagner! Mais moi, j'y ai gagné beaucoup: la confiance, une certaine reconnaissance, l'apprentissage de l'organisation. J'ai aussi versé de nombreuses larmes, hurlé sur un Monsieur Plus hébété de me voir prendre les choses tellement à coeur, je me suis pâmée de bonheur en goûtant mes réalisations. Alors Merci Madame pour nous avoir réunis toujours plus nombreux depuis 2 ans et joyeux anniversaire à la Bataillefood!Pour fêter cet anniversaire, j'ai fait un bon gros layer cake. Je cherchais depuis longtemps l'occasion pour le faire. Tous ceux qui l'ont goûté, l'ont adoré et il faut dire qu'il a de sérieux atouts: des senteurs exotiques d'ananas, de bananes et de cannelle, le croquant des noix, un glaçage crémeux. Il ressemble beaucoup au carrot cake, l'exotisme en plus! Et puis les petites fleurs d'ananas sont une vraie révélation. C'est bon, on ne s'imagine pas à quel point en les voyant. Alors ne passez pas à côté en pensant faire l'impasse uniquement sur la déco!Comme les bougies semblent se volatiliser dans mes placards, nous ferons donc notre voeu en trinquant au Champagne plutôt qu'en soufflant une petite flamme vacillante!Hummingbird cake pour fêter dignement les 2 ans de la BataillefoodRecette de base de- 200gr de cassonnade- 3 oeufs- 200ml d'huile neutre (arachide, tournesol)- 3 bananes très mûres - 1 cuillère à café de cannelle en poudre- 300gr de farine- 1 cuillère à café de levure chimique- 1/2 cuillère à café de sel- 1/2 cuillère à café d'extrait de vanille- 5 anneaux d'ananas au sirop égouttés- 100gr de noix hachées Pour le glaçage:- 300gr de Philadelphia à température ambiante- 150gr de sucre glace- 50gr de beurre à température ambiante- 1 goutte d'extrait de vanille Pour les fleurs d'ananas:- 1 ananas frais Préchauffer le four à 180°C.Commencez par mélanger le sucre et l'huile. Ajoutez les oeufs, les bananes écrasées et la cannelle. Mélangez la farine, la levure, le sel et la vanille. Ajoutez au mélange précédent.Finissez par les ananas coupés en petits quartiers et les cerneaux de noix grossièrement hâchés.Tapissez vos moules d'un cercle de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage du gâteau et qu'il soit bien lisse. Passez une bombe anti-adhésive ou beurrez et farinez.Répartissez la pâte dans 2 ou 3 moules de 16cm de diamètre, selon ce que vous avez comme moule et la taille que vous souhaitez pour le gâteau. Enfournez pour environ 30 minutes. Surveillez la cuisson car elle dépend totalement de la taille de vos moules et de la quantité de pâte que vous avez mise dedans! Pensez à ne pas surcuire pour conserver tout le moelleux du gâteau.Sortez du four et laissez refroidir 5 minutes avant de démouler et de laisser complètement refroidir sur une grille.Préparez les fleurs d'ananas. Enlevez l'écorce de l'ananas frais. Découpez les plus fines lamelles possible dans le coeur. Déposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laissez sécher au four à 110°C pendant au moins une heure. Il va aussi falloir surveiller, car tout dépend de leur finesse. Lorsqu'elles commencent à être sèches et à dorer sur les bords, disposez-les individuellement dans des moules à muffins. Repassez-les 10 minutes au four. Laissez sécher et refroidir dans le moule une fois sorties du four.Pensez à bien sortir à l'avance le beurre et le philadelphia pour le glaçage. Il faut absolument qu'ils soient à la même température pour obtenir un glaçage bien lisse. pour vous dire la vérité, je les avais un peu oubliés au Réfrigérateur.. Je les ai donc remis à température en les passant quelques secondes au micro onde, séparément...Dans le bol du robot, fouettez le philadelphia, la moitié du sucre glace et le beurre. Fouettez au moins 5 minutes, que le mélange devienne aérien et mousseux. Ajoutez alors l'autre moitié de sucre et l'extrait de vanille. Fouettez encore 3 minutes.Une fois le gâteau complètement froid, glacez le dessus d'un des deux. Recouvrez avec le second. Faites une première couche de glaçage sur l'ensemble du gâteau et placez au frais pendant au moins une demie-heure. Finissez de glaçer et remettez au frais jusqu'au moment de déguster.Placez les fleurs d'ananas au dernier moment.        ?  ? ?  ?  ?  ?  ?  ?  ? ? ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ? ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ? ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ? ? ?  ?  ?  ? ?  ?  ?  ? ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ? ?  ?  ?  ?  ? ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ? ?  ? ?  ?  ? ?  ?  ?  ? ?  ?  ?  ?  
 


 
Accès à la recette   Page précédente

Recettes similaires:


Layer cake ananas banane pécan, le "hummingbird" sky high - I Love Cakes

Layer cake ananas banane pécan glacé avec une chantilly mascarpone parfumée à la vanille bourbon. Il est inspiré de la Hummingbird bakery à
 


 

Funfetti lemon layer cake, un beau gâteau au citron pour le premier anniversaire de la #Bataillefood - Encore une lichette

Quelle émotion de participer à cette édition spéciale premier anniversaire de la #Bataillefood! L'occasion de regarder en arrière le
 


 

Tartelettes aux myrtilles et fruits des bois pour entrer dignement dans l’automne…. | Nuage De Farine

        C’est l’automne, c’est un fait, mais on ne va pas se laisser abattre pour autant! Il y a
 


 

Chausson de crêpes sucré-salé roquefort et noix... pour fêter dignement la chandeleur - Délices Cookie's

Et oui, aujourd'hui c'est le jour de la chandeleur! Le jour ou toutes vos gourmandises dans vos crêpes sont permises! Comme j'adore
 


 

Falooda, la boisson dessert qui va bollywooder ton été pour la Bataillefood #23

L'inde est un pays que j'ai complètement fantasmé. Je détesterais avoir à confronter mon rêve à une réalité trop moderne et/ou violente et/ou pauvre. Je détesterais que l'Inde d'aujourd'hui ressemble à la France de tous les jours. C'est un truc de midinette, une faiblesse contre laquelle je lutte, la croyance qu'un monde merveilleux, rempli de princesses, de luxe, de beauté et de volupté soit possible, sans son corolaire bien connu ,
 


 

Biscuits lapins de Pâques, une ferme domestiquée pour la Bataillefood #22

Quelle image me vient en tête quand je pense "Animaux de la ferme"??? Veaux, vaches, cochons, ils défilent tous devant mes yeux, crottés et odorants. Beaux comme des camions. Pourtant, je n'arrive pas à faire coller ces images avec celles de Pâques. C'est une représentation plus policée de la ferme qu'implique Pâques: des lapins, des cocottes, des poussins comme s'il en pleuvait. Et pas sous forme de filet, rôtis à point! Non, il les faut vifs et duveteux, propres
 


 

Gougères Isseler/graines de cumin pour la #Bataillefood 6 - Encore une lichette

Le thème des choux de cette #Bataillefood 6 m'a bien fait cogité! Parce qu'instinctivement, j'ai eu envie de faire des gougères, ces
 


 

Egg in a hole, l'oeuf dans toute sa simplicité pour le brunch de la Bataillefood#25

L'oeuf ne fait pas vraiment partie de nos traditions du petit déjeuner, à part quand il se cache dans une bonne brioche. Il est souvent plus facile de le convier sur une table de brunch, où il fait un lien parfait entre repas du midi et petit déjeuner.Pourtant chez nos voisins anglo-saxons, il est indissociable de la rupture du jeûne (breakfast). Ils ont ainsi une masse de recettes pour agrémenter ces concentrés de protéines, souvent très simples pour accélerer le
 


 

S'more muddy buddies pour la #Bataillefood 11, autrement appelés Okeucébon! - Encore une lichette

S'more est la contraction de Some more, ce que l'on est censé dire après avoir goûté à ces sandwichs à la guimauve et au chocolat entre
 


 

Fricassés tunisiens, manger sur le pouce, avec les doigts, dans la rue pour la Bataillefood#21

Street food. Dit comme ça, ça veut tout et rien dire. Tout le monde mange dans la rue. Tout peut être mangé dans la rue. Par contre, contairement à certains pays asiatiques, en France, très peu de chose se cuisinent dans la rue. J'avais envie de faire quelque chose de chez moi pour cette Bataillefood. Et j'ai tout de suite pensé à ces panisses que l'on achète sur le port de l'Estaque et que l'on grignote au bord de la mer ou dans un bar, en apéritif. Mais les