Flux-info.fr
Accueil


 | Contact
 
Recettes de cuisine: Rechercher

Un aller-retour étoilé Noirmoutier-Liernu, svp !

En route pour un menu étoilé Terre-Mer au coeur des champs à perdre de vue, dans le nouvelAir du Temps.A l'affiche  ce soir: Alexandre Couillon et Sang Hoon Degeimbre.Le nouveau restaurant de L'Air du Temps à LiernuÁ peine quitté la tumultueuse E411, après quelques km à sillonner la campagne Namuroise, que surgit au loin, in the middle of nowhere, le majestueux paquebot blanc, l'antre gourmande, le nouveau repère de San Degeimbre.Après15 ans le long d'une national, le chef a enfin mis les voiles pour s'installer et s'épanouir au milieu des champs et de la nature.Del'espace et duvert !Del'espace, pour le restaurant et la cuisine, plus adaptés à l'évolution du chef. Mais également pour y aménager ce qui devient de plus en plus un indispensable pour les chefs étoilés, 5 charmanteschambres d'hôte à la décoration sobre, contemporaine et soignée (qu'on a plus d'excuse pour aller se faire plaisir une longue soirée à l'Air du Temps...;-))?La serre de BenPuis levert, cadre idéal pour y développer son immense cheval de bataille, son fabuleux potagermené en main de maître par son complice féru, Ben Blairvacq.Et15 ans, ça sefête!Outre la nouvelle demeure et sa cabane potagère XXL, San s'est offert pour l'occasion une série de duo à4 mains avec des chefs rencontrés lors de ses nombreux voyages, en Belgique mais aussi en France, en Allemagne ou encore en Espagne.?Œuvre de l'artiste-sculpteur français Christian Renonciat, en exposition jusqu'à fin octobre à l'Air du TempsOuvrant la danse en février dernier avec son ami français David Toutain (Paris) il la terminera majestueusement en décembre avec le chef espagnol triplement étoilé,Quique Dacosta. (Deux chefs avec lesquels il avait déjà notamment collaboré lorsLe dernier Dîner à 4 mains en date accueillait en octobre le jeune chef français deLa Marine à Noirmoutier, Alexandre Couillon.L'occasion pour quelques privilégiés de profiter d'un superbe échange entre un chef de la mer et un chef de la terre...Sang Hoon Degeimbre & Alexandre CouillonLe moment est riche et convivial, illustrant une belle complicité entre deux jeunes chefs créatifs au terroir bien différent. Deux univers partagés pour nous offrir une cuisine que l'on pourrait presque caractériser de "fusion" tant les ressources diffèrent.La partition écrite, on laisse place à l'orchestration avec un menu servi "à l'aveugle" au cours duquel tous s'amuse à deviner à chaque mesure quide San ou d'Alex en est le musicien.Et je vous laisse faire vos jeux... (réponse en fin de page :-))Pickles de jeunes carottes (?)under construction !L'accueillante et rafraîchissante eaude bienvenue, parfumée auxfleurs de fenouil, et la finetuile de pain croquante auxoignons lancent les festivités.Petite mention déjà pour l'assortiment des "condiments" de table avec un généreux beurre salé fermier, une délicate huile de Colza et une étonnante émulsion de beurre et vinaigre d'agrume japonais (qui me fait penser au...?)."Couenne de poisson"Le jeu est lancé avec cette première mignardise parfaitement croustillante annoncée "Couenne de poisson" !  Qui de la mer, qui de la terre ? Un chips "pop" très savoureux avec le porc pour couenne et le cabillaud pour poisson.?Foie gras - PonzuS'enchaîne ensuite rapidement unepraline de foie gras mêlant cacao, croustillant de noix et Ponzu. Présentation qui n'est pas sans rappeler le plat signature de notre unique femme étoilée de Belgique,.Mulet - Coing - ArtichautLemulet, coing et crème d'artichaut sème quant à lui le doute associant la fraîcheur d'un poisson couramment pêcher sur la petite île de Noirmoutier et les petits pickles maîtrisé en art par le chef hôte. Je craque pour la crème d'artichaut qui équilibre l'acide du pickles, l'iode du poisson et le sucré du coing.Anguille fumée - Kiwi - Passion - FicoïdeLe dernier snacking ne sème aucun doute, servi par le chef lui même, cette anguille fumée est rafraîchie minute par une "neige carbonique" et adoucie par le kiwi et un coulis de fruits de la passion.Huître au bouillon de lard et encornetLes "dégustations" démarrent en force avec ce plat sombre on ne peut plus symbolique aux yeux du chef de Noirmoutier, symbolisant le triste naufrage il y a tout juste 10 ans d'un bateau pétrolier le long des côtes de la petite île de Vendée. Une huître incroyablement charnue cuite dans un bouillon de lard et encornet. Après la "Couenne de poisson", voici à nouveau un bel échange "terre-mer". Quelle finesse!Saint-Jacques blancheAprès le noir, place au blanc avec ce"Saint-Jacques blanche". Des noix de mer "cuites" à blanc dans un vinaigre et accompagnées de topinambour.... douceur et saveur! Et laSaint-Jacquesnous revient cette fois poêlée à la façon nordique avec desmyrtilles et vinaigre desureau. Noix de Saint-Jacques et myrtilles au vinaigre de sureauUne composition pleine de surprise où la douceur de la mousseline de panais amorti le choc de l'amertume (trop?) intense de la pourtant si petite branche de camomille. On est à nouveau un pied à terre, un pied en mer...De nos bois: Cèpes - CouteauxIci, pas de doute, on est bien à terre avec cette merveilleuse déclinaison de sous-bois, et pourtant....lescouteaux de merviennent semer le doute, venant titiller desCèpes en crumble, en purée, en carpaccio, en chips ou encore simplement poêlés !Cabillaud, betterave et lait de chèvre, jus de potironRetour en mer avec uncabillaud cuit sous-vide accompagné debetterave,potiron et lait de chèvre mousseux.Choux brûlé - Kimchi blanc - Anchois - PoutargueTrop facile ici avec leChoux brûlé, kimchi blanc, anchois et poutargue. Ça sent la Corée ;-)Mon coup de coeur de la soirée! Un chou fabuleux, tendre et délicatementumami sous un si chaleureux beurre noisette...Homard et carottes grillées, moules et herbes d'iciOn replonge en mer avec un généreuxHomardhonoré de superbes petitescarottes et herbes qui sentent et goûtent de près les terres de Ben ! Poule faisane - Navet - FramboiseFaçon Pollock, le "salé" se clôture sur la seule et unique note viandeuse du jour, bien de saison, avec une ultra tendre poule faisane, en cuisse et en filet. La couleur est données par de délicieux jeuneslégumes racinesde Ben et un intense jus vert. Place au "sucré" !"Champignon"Chacun sa version duchampignon, c'est d'saison ! Ici décliné sous un oeil... sucré, pour un dessert bluffant !Meringue, glace et croustillant, le champignon nous trompe par sa forme, son goût et son parfum !La divine glace auxcèpes (qui n'est pas sans rappeler) est nichée sur un "foin" de feuilles de bricks parfaitement croustillant! Coup de coeur bis !Tartelette Muscovado - Mandarine - Huile de noisettes - PotironLa réplique reste automnale avec cette délicatetartelette Muscovado qui clôture en même temps les festivités de ce fabuleux Quatre Mains "terre-mer".Potiron, mandarine, rhubarbe, muscovado, pistache... crémeux, croustillant, juteux, croquant... accompagné de son cocktail aux mêmes couleurs et saveurs!Standing Ovation !Wine by Maxime De MuynckCôté accordmets-vin, le défilé était agréablement coordonné par le jeune sommelier de l'Air du Temps Maxime de Muynck : du pétillant, du léger, du sucré, du corsé, du rond, du moelleux, du fruité, du fleuri,... Un peu trop de blanc pour moi comme toujours mais de belles découvertes notamment avec ce Croze Hermitage David Reynaud qui accompagnait à merveille le faisan ou encore ce banuyls Galateo "Coume del Mas" tout en fruit qui donnait le répondant à des St-Jacques acidulées aux myrtilles et sureau.Et voilà, les jeux sont faits !Place aux résultats:la Couenne de poisson est d'Alexle Foie gras de Sanle Mulet et artichaut, Alexl'Anguille fumée, servie par San, ne laisser planer aucun doutel'Huitre annoncée comme "memorium" du Naufrage à Noirmoutier, non plusla Saint-Jacques blanche est de Sancelle avec les myrtilles est d'Alexles champignons version salé ce sont les sous-bois de Sanversion sucrés, ceux d'Alexle cabillaud est confit par Alexle choux brûlé par Sanle homard aux carottes de Ben est une pêche d'Alexla note viandeuse faisane est une chasse de Sanet pour finir, le dessert orangé de potiron est de SanQuoi qu'il en soit, l'un comme l'autre ont livré un très beau jeu, allant pêcher ici et là dans les cartes de l'autre, faisant subsister le doute tout au long de la partie ;-)Bref, un menu brillant et exceptionnel entre deux jeunes chefs hautement créatifs qui ont trimballé agréablement nos cinq sens, tout au long de la soirée, de la terre à la mer. Des jeux de saveurs, des découvertes d'arômes, des accords surprenants, des cuissons maîtrisées, des textures balancées, des parfums saisissants...Un duo intense avec de beaux échanges et une complicité manifeste pour un voyage gustatif fantastique.Et petite mention spéciale aussi pour l'accueil toujours délicat, chaleureux et attentionné de notre hôte Carine ;)Vivement le prochain voyage !Revoir la visite précédente en septembre 2012 à
 


 
Accès à la recette   Page précédente

Recettes similaires:


Aller retour de boeuf aux épices douces - Le Bo Bun Café

Gastronomie en général, Asiatique en particulier, Vietnamienne en sujet principal
 


 

Beignets au poisson "aller-retour" - Ev-arts food

Coucou mes amis, La recette que je propose en ce jour est parfaite pour un apéro ou juste une petite fringale de 16h... Depuis plusieurs semaines je n'arrête pas de penser à ces beignets qui me rappelle tant mon enfance. Ce sont des beignets salés
 


 

Sauté de porc en aller-retour asiatique - Mots et mets

Merci à mon mari pour cette petite improvisation épicée et jubilatoire autour du porc et des épices! Ingrédients (pour 4 pers.): - 800
 


 

Aller-retour - Le jardin de Cruik : Les fleurs, les légumes..., les recettes qui suivent....., le reste...et bien entendu Cruik

De retour du Pas-de-Calais pour : - fêter les 2 ans de Pierrick. - pour embrasser ma Maman. - pour régler quelques
 


 

Beignets au poisson "aller-retour"

Coucou mes amis, La recette que je propose en ce jour est parfaite pour un apéro ou juste une petite fringale de 16h... Depuis plusieurs semaines je n'arrête pas de penser à ces beignets qui me rappelle tant mon enfance. Ce sont des beignets salés
 


 

Au citron confit - Un blog convivial pour vous proposer des recettes marocaines, mais pas seulement. Un voyage autour du monde à travers de la vue, de l'odorat et des papilles. Ma passion pour la cuisine me pousse à aller au delà de mes fourneaux, et à aller vers les autres pour transmettre et enseigner cette passion

Un blog convivial pour vous proposer des recettes marocaines, mais pas seulement. Un voyage autour du monde à travers de la vue, de l'odorat et des papilles. Ma passion pour la cuisine me pousse à aller au delà de mes fourneaux, et à aller vers les autres pour transmettre et enseigner cette
 


 

Cake fève tonka coeur étoilé au chocolat - ( en fait, un hidden cake avec une étoile à l'intérieur, un gateau à image ! ) - Prunille fait son show...

Cela faisait un petit moment que je n'en avait pas fait des gateaux à images (j'aime bien ce nom...) . Suite à la petite
 


 

Le vendredi c'est retour vers le futur… Le CCCP le Carrot Cake Couroucoucou Paloma est de retour !

Qu'est-ce qu'on peut bien faire un 2 janvier à part prendre de bonnes résolutions ? Peut-être se dire que vivre avec ces anciennes mauvaises habitudes finalement ce n'est pas si mal que ça… pas si mal du tout !Il faut dire qu'à mon âge j'ai déjà pris tellement de bonnes résolutions… enfin pas vraiment prises parce que finalement je suis surtout le spécialiste de la bonne résolution virtuelle. Je prends, je prends et je mets très vite de côté avant
 


 

retour du soleil = retour des salades ! - A la table de Gaelle

Je vous ouvre mon carnet de recettes, venez les découvrir et les tester à votre tour
 


 

De retour de vacances et une Surprise au retour !!!!!!!!!!!!!!! - Ça sent bon dans la cuisine

Ma cuisine de tous les jours . Mes essais, mes réussites et mes ratés