Flux-info.fr
Accueil


 | Contact
 
Recettes de cuisine: Rechercher

LA MORT POUR S'ÊTRE EXPRIMÉS - Charlie Hebdo

Je ne pensais pas, vraiment pas, publier d'article aujourd'hui. Ni dans les jours à venir.Mais ce qui se passe me touche tellement, au plus profond de mes entrailles, j'enrage en même temps que ça me consterne, je ne sais pas s'il faut que je sois en colère ou scandalisée. Je ne sais pas, je ne sais plus.Je ne connaissais pas grand chose de Charlie Hebdo, si ce n'est que les illustrations qui faisaient parfois un peu de bruit. Je n'en ai jamais ouvert un de ma vie, j'en entendais quelques échos. Mon seul 'lien' avec Charb était ses dessins dont je raffolais dansMon Quotidien.Mais, aujourd'hui, même si je ne les connais pas beaucoup mieux, je veux partager mon désarroi suite à cette barbarie. Ma peine. Ma tristesse. Mon incompréhension. Mon vide. Mon dégoût. Ma colère contenue aussi.La colère intérieure contre cet acte ignoble. La colère, la colère enfouie contre l'idée même de cet acte, rien que la pensée d'avoir imaginé une telle horreur. La colère refoulée contre cette atteinte à la liberté d'expression, de pensée. La colère étouffée contre tout ce qui s'est déroulé aujourd'hui, à quelques kilomètres de ma chaise où je me cassais la tête sur un exo de physique. Tout ce qui s'est passé dans ma journée me semble tellement futile, tellement superficiel, j'ai honte. Vraiment, vraiment honte.On a appris la nouvelle en maths, tout à l'heure. La nouvelle a été lancé, comme ça, au début du cours. Cela m'a consternée, je ne savais pas quoi dire. Je ne sais toujours pas quoi dire, d'ailleurs.Cet article n'est pas là pour relater les faits, ni pour débattre à propos de quoi que ce soit. C'est un x-ième article publié à ce sujet - d'autres etJe voudrais me rappeler, essayer de séparer les idées dans ma tête. Nous habitons un pays libre. La liberté d'expression, de pensée, d'information, de parole. Et on en arrive à tuer 'à cause' de cela.Je me souviens de mes cours d'histoire, pendant lesquels on étudiait la Déclaration des droits de l'homme. Je me souviens de la prof qui nous disait qu'on avait la chance d'habiter un pays libre, où l'on pouvait s'exprimer, où l'on avait leDROIT,et qu'il était ancré au plus profond de nous même.Qu'en est-il de tout cela aujourd'hui ? Ce soir, je suis face à mes certitudes. Je ne sais plus quoi penser. Que va dire ma prof, demain, à ses élèves ? Comment continuer à vivre normalement, comment ne pas y penser ? Comment suivre encore notre petite routine, comment encore prendre sa douche, faire ses devoirs comme si de rien n'était ? Comment peut-on rester insensible, ou même continuer de rire ?C'est de vies qu'il s'agit, c'est de droits, c'est de notre démocratie, notre liberté, nos enfants, notre futur.Alors j'aimerais rendre hommage à ces dessinateurs hors-normes. A ces journalistes assassinés sauvagement pour leurs idées, parce qu'ils s'exprimaient, à toutes les victimes, aux policiers tués.Je voudrais apporter ne serait-ce qu'un tout petit soutien aux familles, aux proches, aux amis des victimes.Je veux soutenir nos libertés, nos droits.Ne réagissons pas à la violence par de la violence. N'ayons pas peur les uns des autres, soyons solidaire.Construisons ensemble.N'oublions pas ce qui se passe de semblable, bien trop fréquemment dans tous les autres pays. Tenons-nous la main.On ne sait pas ce qui se passera demain. Mais n'oubliez pas la vaillante lumière dans votre coeur.Edit :  Il y a une chose, une chose très importante que je n'avais pas dite dans cet article : j'ai peur.J'ai peur des retombées sur la 'communauté' musulmane et toutes les religions, j'ai peur des retombées politiques, sociales, affectueuses, j'ai peur pour toutes les personnes qui défendent vaillamment leurs idées.J'ai peur des mesures qui vont être prises, du nationalisme qui va s'exacerber, du radicalisme qui va monter, du sentiment d'insécurité qui va prendre en ampleur.J'ai peur de revoir, comme ça s'est produit lorsque j'avais 4 ans, des soldats avec leurs armes à l'entrée de et dans les écoles.J'ai peur pour ce qui va se passer, après.#JeSuisCharlie #CharlieHebdo 
 


 
Accès à la recette   Page précédente

Recettes similaires:


 

Au fil des pages #10 : Charlie Hebdo | La boite à MM'Alice

Aujourd'hui, je ne vais pas te parler d'un livre mais d'un hebdomadaire, Charlie Hebdo. Voilà maintenant plusieurs mois que je suis abonnée (même si je n'ai pas reçu les deux derniers numéros...) et j'ai vraiment envie de partager avec toi cette belle découverte, même si c'est un événement tragique qui en est l'origine. Je vais devoir
 


 

Charlie Hebdo dans Homeland !- 13 août 2015 -

David Nevins, le Président de la chaîne américaine Showtime, a annoncé ce 11 août 2015 que la 5e saison de la série
 


 

Limoges CSP-Paok Salonique : hommage aux victimes de Charlie Hebdo et sécurité renforcée - France 3 Limousin

Le coup d'envoi du match entre le Limoges CSP et le Paok Salonique en Eurocoupe sera chargé en émotion ce 7 janvier 2015.  Le président du club limougeaud  a annoncé une minute d'applaudissements en hommage aux victimes de la fusillade de Charlie Hebdo. Par ailleurs, la sécurité sera
 


 

Ectac - Patrick Pelloux va quitter "Charlie Hebdo" -

Patrick Pelloux, 26/09/2015 - Neuf mois après l'attentat perpétré dans les locaux du journal satirique, l'urgentiste estime "qu'il y a quelque chose qui est terminé",Les départs de noms emblématiques se suivent à Charlie Hebdo. Après le
 


 

CHARLIE Hebdo, soutien Cycliste - Le blog de veloliberte92et22.over-blog.com

Un hommage aux victimes de CHARLIE HEBDO de la part de la communauté Cycliste. Dessin de CABU sur le Tour de France
 


 

CHARLIE BAUER EST MORT - NOURRIR SON CORPS ET SON ESPRIT AVEC KALINKA

Charlie Bauer né le 24 février 1943 à Marseille et mort le 7 août 2011 à Montargis dans le Loiret, d'une
 


 

Charlie Hunnam renonce à être Christian Grey ! mais qui alors ?

Au secours, rien ne pas plus pour le film 50 nuances de Grey, puisque Charlie Hunnam, qui devait incarner le charmant et fameux Christian Grey, vient de renoncer au rôle à moins d'un mois du début du
 


 

SANTE ~ J’ai décidé d’être heureuse dans mon corps pour l’être dans ma tête ! | La Revue de Sam

Salut à tous et à toutes, C'est une très grande nouvelle que je viens vous annoncer ou plutôt une importante décision médicale que j'ai prise il y a de ça deux mois mais qui commence dès aujourd'hui ! Car comme tu peux le voir, la catégorie Santé a fait son entrée sur le blog et
 


 

Justice : Oise Hebdo condamné pour diffamation à 60 000 euros d'amende - France 3 Picardie

En octobre 2013, l'hebdomadaire Oise Hebdo a publié un article sur une entreprise de pompes funèbres. Cette dernière porte plainte pour diffamation. Le tribunal correctionnel de Beauvais a tranché ce mardi en première instance et Oise Hebdo est condamné à verser 60 000 euros