Flux-info.fr
Accueil


 | Contact
 
Recettes de cuisine: Rechercher

Mercredi j'ai découvert pour vous : Le bouchon nivernais (Nevers)

Le bouchon nivernais ou l'esprit lyonnais transporté dans la Nièvre...COTE AMBIANCE:Mon beau-père vient de fêter son 70ème anniversaire et à cette occasion, nous nous sommes rendus dans un établissement neversois, Le bouchon nivernais. Joli petit restaurant situé sur le Faubourg du Grand Mouesse, et donc légèrement excentré du centre-ville, il est tenu par une charmante équipe jeune et dynamique, qui sait satisfaire le client et apporter une petite touche d'humour fort agréable après une interminable journée assis sur sa chaise de bureau. Rehaussé par une décoration intérieure boisée et originale,Le bouchon nivernais a, d'aspect, toutes les qualités nécessaires, à une excellente réputation !COTE ASSIETTE :Pour trinquer comme il se doit, nous avons opté pour un kir maison légèrement sucré, accompagné de petits roulés de pâtes feuilletée en guise d'amuse-bouche, un peu secs et peu parfumés.En guise d'entrée, si mes beaux-parents sont partis sur une salade du bouchon, mon homme a opté pour desoeufs en couille d'ane, sauce à l'ivrogne, toasts de pain grillé, copie quasi-parfaite des traditionnels oeufs moeurette que l'on déguste bien souvent dans la campagne bourguignonne, et ici terriblement succulents d'après les dires de mon cobaye-photographe. Pour ma part, j'ai été très agréablement surprise par lescrostini de chèvre, tomates confites et gratinée dans nos fours, mêlée de salade, une jolie assiette tout en chaud-froid avec un fromage parfumé et fondant à souhaite, parfaitement amalgamé à un pain croustillant de qualité. Comme nous nous trouvions dans un établissement résolument tourné vers la viande, mes beaux-parents ont décidé de commander, uncanon d'onglet de boeuf, tombée d'échalotes confites et gâteau de pommes de terre pour ma elle-mère et unpavé de coeur de rumsteak grillé à la plancha grosses frites au couteau, sauce au roquefort. Mon homme et moi-même avions prévenu au moment de la réservation, la maison afin qu'elle puisse prendre en considération notre régime végétarien, mais l'information n'ayant pas été communiquée au préalable, nous avons à nouveau du subir l'éternelle question de "qu'est-ce que vous voulez manger", et comme l'imagination n'a pas semblé être le fort du chef de cuisine, nous avons demandé de lacervelle de canut, fromage frais de campagne aromatisé avec ail, échalote, ciboulette, poivre et sel, avec des pommes de terre à la vapeur. Déçus par le manque d'initiative des cuisiniers, nous avons tout de même avalé notre fromage assez fade et nos pommes de terre en conserve irrémédiablement décevantes. Pour terminer, nous avons commandé unentremet au chocolat assez classique, mais cependant parfaitement réalisé, à base d'une couche de fondant au chocolat, d'une couche de feuillantine au chocolat et d'une dernière couche à base de mousse au chocolat. Somme toute assez basique, le dessert a cependant rempli son rôle de désir de sucre en fin de repas !VERDICT :Pour une note de 119 pour deux personnes, avec boisson, Le bouchon nivernais est un restaurant au rapport qualité-prix intéressant, mais qui manque cependant cruellement d'imagination et de créativité si on va au delà de la cuisine simple et traditionnelle qu'il propose. Notre petit bout de chemin de gastronomes végétariens ne repassera pas deux fois par chez lui...
 


 
Accès à la recette   Page précédente

Recettes similaires:


Mercredi j'ai découvert pour vous : L'olivier (Nevers)

L'olivier ou le restaurant idéal pour un déjeuner express avec des collègues...COTE AMBIANCE:L'olivier est un joli petit restaurant qui vient d'ouvrir sur Nevers. Deuxième établissement tenu par le propriétaire du Comptoir Saint Sébastien, il propose une cuisine simple mais élégante, dans un joli cadre à prédominance vert. La décoration est très classique mais toute aussi élégante que l'adorable serveuse qui accueille, installe et
 


 

Mercredi j'ai découvert pour vous : La Simplicité (Nevers)

ou le restaurant le plus convivial de Nevers !COTE AMBIANCE:Mon amie Léa me le répétait depuis des mois : "La Simplicité, c'est mon restaurant préféré, il faut absolument que tu y ailles!" et la surprise de sa récente promotion a été l'occasion rêvée pour enfin aller goûter à la cuisine de cette bande de potes classés Premiers sur le classement L'internaute ! Idéalement situé en plein coeur du centre-ville de Nevers,   est un établissement à
 


 

Mercredi j'ai découvert pour vous : Caviar et coquillettes (Nevers)

 ou le food-truck féminin made in Nièvre !COTE AMBIANCE: est l'un des trois food-trucks de Nevers! Tenu par deux adorables jeunes femmes, il parcourt la ville pour offrir aux gourmands curieux nivernais des petits plats savoureux et frais. Idéalement situé près de parkings, il propose non seulement plusieurs variétés de burgers maison, mais également des box de pâtes avec sauce au choix, des soupes, des frites et des desserts variés !COTE ASSIETTE :Affamée après une
 


 

Mercredi j'ai découvert pour vous : Saveurs gourmandes (Nevers)

Saveurs gourmandes ou le nouveau restaurant asiatique de Nevers !COTE AMBIANCE:Testé pendant une journée "achats de Noel" avec ma belle-maman, ce nouvel établissement situé sur la zone des Grands Champs à Nevers, propose tout ce qu'il y a de plus asiatique : décoration aux mille leds façon voûte céleste, longues rangées de meubles pour tenir les plats au chaud, accents d'orient à couper au couteau et plateaux de fruits de mer rassis en voici en veux-tu !Saveurs
 


 

Mercredi j'ai découvert pour vous : Ako (Montélimar)

 ou l'unique pâtisserie fanco-japonaise de Montélimar (et peut-être même de toute la Drôme) !COTE AMBIANCE :Même si je suis plutôt doué pour trouver le bon adjectif pour décrire mes découvertes culinaires, je crois que celui que l'on devrait utiliser pour qualifier la pâtisserie  n'a toujours pas été inventé... Merveilleux, succulent, divin, extraordinaire, les mots de la langue française manquent pour décrire ce charmant établissement tenu
 


 

Mercredi j'ai découvert pour vous : Bagelstein (Lyon)

Bagelstein ou l'arrivée du fameux petit beignet américain à Lyon !COTE AMBIANCE :Bagelstein est une chaine que l'on retrouve aujourd'hui un peu partout en France, et compte plus d'une vingtaine d'établissements dans la région parisienne. Bâtie sur un concept traditionnel qui a su traverser les époques,Bagelstein propose des bagels, petit beignet originaire de Pologne, en forme d'anneau et à la texture très ferme, et une ambiance très chaleureuse,
 


 

Mercredi j'ai découvert pour vous : Le Richebourg (Vosne-Romanée)

 ou l'expérience magique d'un week-end entre amies de longue date...COTE AMBIANCE:Ma meilleure amie et moi-même avons décidé, chaque année, de partir en week-end en amoureuses, pour se retrouver, et à cette occasion, cette fanatique de soins du corps (je précise fanatique parce que c'est loin d'être ma tasse de thé!) nous avait réservé un séjour tout compris auRichebourg, un magnifique hôtel 4 étoiles avec spa, à Vosne-Romanée, à quelques kilomètres de
 


 

Mercredi j'ai découvert pour vous : Méli-mélo (Montélimar)

Méli-mélo ou mon très original et très succulent cadeau d'anniversaire !COTE AMBIANCE :Méli-mélo est un restaurant de cuisine bio et végétarienne, basé depuis déjà plus d'une dizaine d'années dans ma ville d'origine: Montélimar! A l'occasion de mon 26ème anniversaire, mes parents nous y ont invité afin que l'on puisse enfin goûter à LA référence montilienne en terme de cuisine saine, éthique et naturelle. L'établissement est à
 


 

Mercredi j'ai découvert pour vous : Saigon Gourmet (Lyon)

Saigon gourmet ou mon premier test de buffet vietnamien à volonté !COTE AMBIANCE :Saigon gourmet est un restaurant vietnamien  qui, comme la plupart des autres restaurants asiatiques de Lyon se trouvent dans le quartier de la Guillotière, rue Passet. Totalement fasciné par la kitchissime facade de l'établissement, mon homme a immédiatement voulu tester la cuisine du chef, véritable mascotte de sa propre vitrine ! Et, bonne pioche de sa part, le dépaysement n'a pas
 


 

Mercredi j'ai découvert pour vous : Auberge du bon laboureur (Chenonceaux)

L'Auberge du bon laboureur ou le restaurant étoilé de notre PACS à deux pas du Château de Chenonceaux...COTE AMBIANCE:Mon homme et moi-même nous sommes PACSés lundi 16 février, et à cette occasion, nous sommes allés visiter le Château de Chenonceaux et par la même occasion, déjeuner tout à côté de lui...L'Auberge du bon laboureur est un très charmant établissement doté d'une étoile au Guide Michelin. Ancien relais de Poste, cette auberge authentique offre des