Flux-info.fr
Accueil


 | Contact
 
Recettes de cuisine: Rechercher

Voyage dans les régions kurdes de Turquie, de ?anl?urfa à Gaziantep (partie 2)

Salam wa aleykoum, bonjour,C'est avec un peu d'émotion que je commence le deuxième article de cette série, car Kobane a été liberée hier, après des semaines de siège.Si vous avez loupé la première partie vous pouvez la retrouver.P { margin-bottom: 0.21cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 10); line-height: 115%; widows: 2; orphans: 2; }P.western { font-family: "Calibri",serif; font-size: 11pt; }P.cjk { font-family: "WenQuanYi Micro Hei"; font-size: 11pt; }P.ctl { font-family: "Calibri"; font-size: 11pt; }Parlons de lanourriture en extérieur. Là bas, dans les restaurants, l'accueil est différent, on vous accueille comme unvéritable invité, les hommes (serveur et client) se serrent la main et parfois, à la sortie, on vous propose de l'eau de Cologne comme il en est coutume lorsqu'on reçoit un invité chez soi en Turquie. Lachaleuret leplaisir de recevoir sont de coutume chez les kurdes. D'ailleurs, vous aurez du mal à trouver des restaurants chics dans ces régions, et si vous en trouvez évitez les, la véritable cuisine kurde se trouve dans ces restaurants « normaux » dans les rues.L'EuphrateP { margin-bottom: 0.21cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 10); line-height: 115%; widows: 2; orphans: 2; }P.western { font-family: "Calibri",serif; font-size: 11pt; }P.cjk { font-family: "WenQuanYi Micro Hei"; font-size: 11pt; }P.ctl { font-family: "Calibri"; font-size: 11pt;Concernant la nourriture dans les restaurants nous avons pu souvent profiter despoissons de l'Euphrate. Imaginez, un poisson toutfrais, péché du fleuve qui se trouve juste à côté de vous. Pas d'assaisonnement excentrique, juste ce qu'il faut, pour une texture et un goûtincroyable. La plus grosse partie des poissons pêchés sont destruites, et les déguster et à chaque fois un grand plaisir. J'ai pas pu prendre de photo mais voici une petite image illustrative :sihirlioklava-mahate.blogspot.comP { margin-bottom: 0.21cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 10); line-height: 115%; widows: 2; orphans: 2; }P.western { font-family: "Calibri",serif; font-size: 11pt; }P.cjk { font-family: "WenQuanYi Micro Hei"; font-size: 11pt; }P.ctl { font-family: "Calibri"; font-size: 11pt; }La photo du poisson que je vous montre ici est dit « ?aput » en Turquie, je ne connais pas lenom en français si à la vue des images du poisson quelqu'un qui s'y connaît bien veut bien éclairer ma lanterne ! A noter qu'il est beaucoup moins fréquent d'avoir l'occasion de le déguster (et pas forcément meilleur!).Pour accompagner tout ça une délicieusesalade faite deconcombres,chou rouge,oignons,tomates,persil, généreusement arrosée demélasse de grenade, d'huile d'olive et decitron. Et vous avez là face à vous des metssimples, mais tellementbons que j'en ai l'intérieur de ma bouche qui s'humidifie. Et si vous avez la chance de visiter ces régions, à votre grand bonheur, cette salade accompagnera toujours vos plats. Parfois, également accompagné deezme (à gauche sur la photo) qui signifieécrasé et qui se compose d'oignons,poivrons,tomates,persil coupés en tous petits morceaux et assaisonnés de piment etcitron. J'avoue que j'en ai jamais fait chez moi, c'est plutôt un mezze turc qu'on retrouve dans tout le pays.Côté viande on retrouve desbrochettes d'agneau ou de poulet cuit aufeu de bois. Rien ne vaut la cuisson au feu de bois, ce goût grillé est justeinimitable. Et toujours accompagné de sondew, la boisson au yaourt salé pour se rafraîchir!Je suis tombée dans un restaurant sur une sorte de « börek » cuit aussi au feu de bois, garni defromage et deviande hachée. Je me promets d'essayer de reproduire cette recette ! P { margin-bottom: 0.21cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 10); line-height: 115%; widows: 2; orphans: 2; }P.western { font-family: "Calibri",serif; font-size: 11pt; }P.cjk { font-family: "WenQuanYi Micro Hei"; font-size: 11pt; }P.ctl { font-family: "Calibri"; font-size: 11pt; }On retrouve les retrouve également sous forme de sandwich à emporter, ici c'est une version « Adana kebap », c'est-à-dire une fine brochette de viande hachée épicée.Deux prédateurs ont visiblement mon sandwich en vue...Il fait entre 40 et 45 degrés là-bas, du coup tous les moyens sont bons pour refaire descendre notre température. Nous avions l'habitude de déguster desglaces de Kahramanmaras, qui ont la particularité d'êtreélastiques ! Ce sont des glaces faites à base de lait dechèvre, et qui sont frappées afin d'avoir leur structure finale. La glace est élastique maisonctueuse en bouche, et la réalisation de cette glace assez impressionnante.En revanche les desserts chauds ne sont pas mis de côté, loin de là ! Peut-être que vous connaissez déjà lekunefe, des cheveux d'angecroustillants au sirop fourrés au fromagefilant neutre en goût et parsemé de fruits secs (pistache surtout). C'est juste te-rri-ble comme dessert ! Un bon dessert oriental au sirop comme on les aime, mais en couche très fine pour ne pas être écoeuré.La plupart de ces photos ont été prises dans la ville de Halfeti que j'avais évoqué dans l'article précédent, ainsi qu'àBirecik, une ville kurde qui se trouve à une trentaine de kilomètres au sud. Je n'ai pas de photos de Birecik, mais celles ci ont été prisesHalfeti ainsi que des bords de l'Euphrate.Et des sponsors insolites...!
 


 
Accès à la recette   Page précédente

Recettes similaires:


Voyage dans les régions kurdes de Turquie, de ?anl?urfa à Gaziantep (partie 3)

p { margin-bottom: 0.21cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 10); line-height: 120%; text-align: left; widows: 2; orphans: 2; }p.western { font-family: "Calibri",serif; font-size: 11pt; }p.cjk { font-family: "WenQuanYi Micro Hei"; font-size: 11pt; }p.ctl { font-family: "Calibri"; font-size: 11pt; }Salam wa aleykoum, bonjour.Voici donc le dernier article de cette série sur monvoyage dans lesrégions kurdes, vous venez avec moi?Si vous les avez loupé voici la et la!Lepetit déjeuner kurde…
 


 

Voyage dans les régions kurdes de Turquie, de ?anl?urfa à Gaziantep (partie 1)

Salam wa aleykoum, bonjour,Cette semaine j'ai décidé de faire une série d'articles sur mesterres d'origine. Le village dont je viens se trouve près deHalfeti, portant le nom deYukar?göklü. Comme vous l'aurez compris, je suis d'originekurde, c'est avecbeaucoup de coeur que j'ai écrit ces articles, dans le but de vous faire découvrir et apprécier nos régions.J'ai tenté d'avoir un point de vue du local, qui sera beaucoup développé ici, puis le point
 


 

3ème partie du voyage aux Pays-Bas - Menus Propos

Le samedi matin notre hôte Réginald du B&B de Beverwijk voyant notre gourmandise nous a proposé de nous faire connaître LE fromager
 


 

Voyage gourmand en Suède – partie 2 (le supermarché) | Cordon Bleu Azur

Voici la suite du compte-rendu de mon périple en Suède. Dans cette deuxième partie, je vous parlerai du supermarché, ce qu'on y trouve de spécifique ou d'original.  Les autres articles : partie 1, partie 3, partie 4 et partie 5.  La première chose qui est intéressante, c'est qu'il y a beaucoup de choses que l'on
 


 

Album de voyage: Catalogne, entre Tarragone et Barcelone (1ère partie) -

Au cours des dernières vacances de Pâques nous avons fait, ma tribu et moi, un petit trip en Catalogne. Mon chéri pratiquant l’escalade, avec mon ainé aussi maintenant, nos vacances sont souvent tournées vers la montagne et les falaises. Moi ce
 


 

Album de voyage : Catalogne, entre Tarragone et Barcelone (2ème partie) -

Après 8 jours à jouer les photographes des escaladeurs à Siurana et accessoirement à me transformer en reporter paysagiste (il n'y a pas beaucoup de photos culinaires car le midi c’était pique-nique et le soir et bien il faisait nuit) nous sommes
 


 

Voyage au Vietnam, seconde partie - Ho Chi Minh City - Au pays des piments

Voyage au Vietnam, seconde partie - Ho Chi Minh City, Saigon, recette, salade de porc grillé, Musée des vestiges de la guerre, tunnels de Cu
 


 

Philo aux fourneaux: Riso Gallo - Voyage presse - 1ère partie

fantastique ce voyage. Ton reportage commence à me mettre sérieusement en appétit. On attendra pour
 


 

Voyage au Vietnam, troisième partie - Ho Chi Minh City - Au pays des piments

Voyage au Vietnam - Ho Chi Minh City - Saigon : le shopping, les marchés, les arnaques et le sky
 


 

Voyage gourmand en Suède – partie 4 (Polkagrisar à Gränna) | Cordon Bleu Azur

Durant notre séjour, nous avons pris le bus de Göteborg pour aller à Gränna (au bord du lac Vattern). Ce village est assez petit mais il est réputé pour ses polkagrisar (sucres d'orges). Dans le petit centre ville, il y a une dizaine de boutiques de bonbons avec des démonstrations de fabrication et des