Flux-info.fr
Accueil


 | Contact
 
Recettes de cuisine: Rechercher

Le vendredi c'est retour vers le futur… Les macarons minute de la tante Brigitte parce que je n'ai pas fini d'avoir besoin de réconfort…

Je crois que la cuisine va être encore pendant quelque temps une sorte de doudou qui va nous servir à nous serrer très fort par chez moi, juste histoire de nous réconforter les uns contre les autres.Et en cherchant la recette du jour dans mes archives  je me suis dit que décidément le réconfort était peut-être une marque de fabrique par ici tant ce type de recettes ne manquent pas dans mes colonnes, je crois que je n'aurai jamais la cuisine raisonnable.N'empêche, malgré cette profusion, je n'ai eu aucun mal à trouver celle qui me faisait le plus envie parce qu'elle me permet aussi de faire un p'tit clin d'oeil à à qui je dois cette recette, parce que penser aux autres en ce moment ça fait aussi pour moi partie du réconfort…Les macarons minute de la tante BrigitteIngrédients : 1 blanc d'oeuf - 120g de sucre en poudre - 120g de poudre d'amande - 1 pincée d'anis vert (ça c'est moi pas la tante Brigitte…)Mettez le blanc d'oeuf dans un saladier et battez-le rapidement au fouet. Ajoutez le sucre en poudre et fouettez bien fort, ça va ressembler alors à une pâte à meringue.Ajoutez la poudre d'amande et l'anis et mélangez cette fois avec une spatule.Faites des boules d'environ 30g. Ecrasez-les un peu et posez-les sur une plaque couverte de papier sulfurisé.Enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 12 à 15 minutes.Un petit peu de sucre glace et c'est fini !Aunt Brigitte's express macaroonsIngredients: 1 egg white - 120g caster sugar - 120g ground almonds - 1 pinch green anise seedsPut the egg whites in a bowl and quickly whisk it. Add the sugar and vividly whisk until you get like a meringue batter.Add the ground almonds and anise seeds and mix with a spatula.Make balls of about 30g each. Flatten them slightly and place on a baking sheet lined with parchment paper.Bake in the oven, preheated at 180°C/350°F for 12 to 15 minutes.Dust with some icing sugar and serve.Mais pourquoi, d'ailleurs faut toujours que je fasse mon tour de France des macarons… est-ce que je vous raconte ça…
 


 
Accès à la recette   Page précédente

Recettes similaires:


Le vendredi c'est retour vers le futur… Pizzettes furieusement enchocolatées parce que je veux du réconfort réconfortant !

Il y a des semaines comme ça, des semaines où ça va trop vite, trop fort, trop loin et à la fin desquelles on a qu'une envie ou deux, un fauteuil, un fauteuil et une couverture avec chat incorporé et grignoter un truc facile et pas raisonnable, juste pour le plaisir du réconfort…Et cette semaine est de celles-là, alors aujourd'hui du fond de ma couverture avec mes ronronnettes posées sur moi, j'ai feuilleté, feuilleté mes archives en cherchant la recette qui allait
 


 

Le vendredi c'est retour vers le futur… Brownie marbré aux deux chocolats parce que… parce que d'abord !

Depuis le temps que je fais de la bouffe je me suis rendu compte que des fois, chez moi, on me pose de bien drôles de questions…Avant, il y a longtemps quand je ne cuisinais pas beaucoup, voire pas… Quand je me mettais en cuisine et que je sortais ce qui me paraissais un honorable p'tit plat, quand j'avais de la chance, ma cuisine d'alors comportait une portion non négligeable de chance, on me disait justec'est bon, très bon, vachement très bon… selon les cas.Et
 


 

Le vendredi c'est retour vers le futur… Cookies aux pralines roses parce que c'est l'été… non ?

Ce matin c'est un rayon de soleil qui m'a réveillé et quand je suis réveillé comme ça par le soleil et ben y'a pas de règle !Soit j'ai le soleil qui m'agace et là ceux qui sont autour de moi font alors comme un banc de sardines voyant arriver un pingouin… ils s'écartent vite vite.Soit j'ai le soleil guilleret et là tout va tout va bien ! C'est tout juste si on ne me confond pas avec l'ami Ricoré tellement je peux mettre d'entrain autour de la
 


 

Le vendredi c'est retour vers le futur… Cakochocolat aux cerises ! parce que j'ai le cake qui me reprend !

Y'a pas à dire j'ai un peloton d'idées qui tournent en boucle dans la tête ! Certaines tournent souvent, régulièrement, des vraies spécialistes du contre la montre, faire des boulettes, trouver enfin le riz cantonnais de mes rêves ou l'ultime One Pan Pasta… ceux-là et une tripotée d'autres tournent toujours quelque part dans mon esprit à pédaler, pédaler, pédaler… Et puis à côté j'ai des baroudeurs, ceux qui d'un coup de pédale furieux
 


 

Le vendredi c'est retour vers le futur… Allumettes au chocolat et pistaches parce que décidément j'ai la pâte feuilletée qui me travaille…

A force j'ai fini par envoyer les enfants à tour de rôle pour qu'on se fasse pas trop repérer à not' boulange, à force de lui acheter pratiquement toute sa production de pâte feuilletée !Il faut dire que depuis un grand grand moment j'ai la pâte feuilletée qui me travaille et que je me suis rendu compte peu à peu que cette pâte-là permettait bien des choses. On peut en faire des galettes, bien sûr, en couvrir les tourtes, mais aussi en faire des gaufres ou des
 


 

Le vendredi c'est retour vers le futur… Crunchy peanuts fingers chocolat Nutella et dentelles parce que ma fille…

Depuis quelques semaines ma merveille du milieu, ma grande discrète, a pris partiellement son envol et vit partiellement chez elle une partie de la semaine…Heureusement ce n'est loin de moi que partiellement, et revient à la maison tous les week-ends, toutes les vacances, c'est peu mais ça me permet de tenir le reste de la semaine sans elle. Et du coup elle cuisine !Bon, soyons raisonnables quand elle repart de la maison le dimanche soir elle a souvent sous le bras de
 


 

Le vendredi c'est retour vers le futur… Tarte délicieuse à la fraise et la frangipane ! Parce que je rêve de fraises et de… fraîcheur !

Vous croyez, vous, que c'est facile de vivre dans un congélateur ! Vous croyez vraiment ! Le problème surtout c'est la clayette du milieu, celle que je n'ai pas réussi à démonter… Bon forcément c'est pratique pour avoir son jus de glaçons à portée de main mais franchement au niveau de la respiration c'est plus moyen…Je ne vais pas vous reparler de ma vie sous la chaleur, rassurez-vous, je vous laisse juste imaginer, un pingouin en train de cuire à la cocotte
 


 

Le vendredi c'est retour vers le futur... Hot Pipa Chocolat parce qu'on peut enfin boire chaud et forcément chocolaté !

Depuis le temps que je suis fan de livres de cuisine je suis toujours étonné de voir que certains ou certaines deviennent auteurs culinaires sur le tard et quelquefois un peu par hasard quand même et peut-être certaines autre fois un peu par opportunisme... peut-être...C'est ce que je me suis dit en cherchant ma recette du jour, une recette forcément chocolatée dans mes archives, en croisant quelques actrices, un ancien chanteur et... Pipa !Mais comme je considère que peut importe
 


 

Le vendredi c'est retour vers le futur... Pâte à tartiner aux pralines de Claire parce qu'il est doux de se rappeler des bons souvenirs...

Un blog est vraiment un drôle de truc, un truc que l'on remplit d'abord de recettes, enfin quand on se passionne comme moi et tous ceux qui ont un blog bouffe pour ce qui se mange, mais pas que, vraiment pas que !Quand je me retourne pour trouver cette recette du vendredi issue de mes archives, je me rends aussi compte qu'un blog c'est rempli de souvenirs, de plein, plein, plein de souvenirs...Des p'tits souvenirs souvent sans importance, d'une tasse que tu as fini par
 


 

Le vendredi c'est retour vers le futur... Petits palets au beurre salé et au chocolat caramélisé parce que ça protège de la pluie !

Quand je travaille dans ma salle à manger... enfin je ne sais plus si je dois vraiment encore appeler ça salle à manger vu qu'il y a là un four, une tripotée de robots rouges, des assiettes et des plats, des fourchettes et des couverts... Enfin tout un tas de choses qui font plus penser qu'on se trouve dans une cuisine !Donc quand je travaille dans l'annexe de ma cuisine, je guette toujours le petit rayon de soleil qui viendrait me réchauffer la couenne, celui qui passerait